• Lenny Kessler

Construire une Expérience

Le pouvoir de la donnée au service de l’investisseur


Je crois que “CEO” devrait signifier “Chief Experience Officer”. Je connais l’acronyme “CXO”, mais il me semble de la responsabilité de la direction générale de s’assurer que l’entreprise offre une expérience optimale à ses clients, ses employés, ses partenaires et elle-même. Le terme “Executive Officer” implique une chaîne de commandement et de contrôles, l’execution des ordres et la gestion des ressources (y compris humaines). C’est un modèle qui peut être parfaitement efficace et adéquat dans bien des situations, comme une armée en guerre. Le terme “Experience Officer” implique quant à lui le facteur humain. L’entreprise est un noeud dans un réseau d’être humains, parties prenantes interconnectées. Cette vision sous entend le type de travail collaboratif nécessaire au progrès et à l’innovation.


Nous avons créé WHYO avec l’idée de construire une solution combinant la puissance des outils financiers spécialisés et la simplicité de l’électronique grand public. Etait-il possible de faire un logiciel financier qui soit aussi facile d’utilisation que nos smartphones? Nous avons tous un ordinateur simple et puissant dans notre poche. Pourquoi les choses doivent-elles être plus compliquées dès que l’on utilise un “vrai” ordinateur au bureau ? Pourquoi l’expérience doit-elle être si frustrante ?


Nous voulons offrir aux investisseurs la même expérience et la même autonomie que celle à laquelle nous sommes habitués avec nos smartphones.

Il existe essentiellement deux types de logiciels dans le secteur de l'investissement : les applications comptables front-to-back et les logiciels utilisés pour comprendre nos investissements ou le monde qui nous entoure. J'appelle cette deuxième catégorie Investment Intelligence par analogie avec la Business Intelligence (ou informatique décisionnelle). Pour diverses raisons, dont le fait que mon associé avait déjà développé un front-to-back dans le passé, nous avons décidé de concentrer nos efforts sur la création d'une solution simple d’Investment Intelligence pour les investisseurs.

De nombreuses applications existent déjà qui offrent toutes une fenêtre sur vos données. À la base, ces outils aident à poser la question : "quel est le résultat de tel calcul sur tel ensemble de données ?" Cette question peut être simple : combien d'argent nous reste-t-il ? Le calcul est alors “compter liquidités” sur l'ensemble de données “nos comptes”. Elle peut être un peu plus complexe : quelle est notre exposition au prix du pétrole ? Le calcul devient : “somme des” “corrélations au prix du pétrole” pour “chaque investissement” dans “notre portefeuille”. Ou encore plus complexe : quels ont été les moteurs de notre performance par rapport à notre indice de référence depuis le début de l'année ? Nous vous épargnerons ici le calcul “d’attribution de performance”…


Même avec des algorithmes complexes d’intelligence artificielle et des ensembles de données volumineux type “big data”, la structure de la question reste la même : "quel est le résultat de ce calcul sur cet ensemble de données ?" Malgré la simplicité de cette question, la plupart des applications existantes sont d’une utilisation complexe, et ce pour diverses raisons : base technologique ancienne, application centrée sur les processus ou les typologies de produits plutôt que sur les utilisateurs, application “universelle” essayant d'être tout pour tout le monde, etc. J’ai récemment entendu parler d’une banque ayant déployé une nouvelle solution dans laquelle il est possible d’interroger facilement leur base de données en quelques lignes de Python. C’est probablement parfait pour les spécialistes, mais laisse beaucoup d’utilisateurs de ces données sur le banc de touche.


Nous voulons rendre leur autonomie à ces utilisateurs investisseurs. Nous voulons qu’ils puissent interroger leurs données sans avoir besoin d'écrire quelques lignes de Python à chaque fois qu'une question se pose. En un mot, l’expérience que nous offrons est simple : l’investisseur est autonome plutôt que ralenti par l’informatique comme c'est trop souvent le cas. L’investisseur peut être un gestionnaire d'actifs, un responsable des risques, un banquier privé, un institutionnel, un particulier, etc.


Nous avions besoin d’une solution facile à utiliser, avec une courbe d'apprentissage aussi douce que possible. Nous sommes donc repartis d’une feuille blanche.

La technologie moderne facilite les «indispensables» d'une solution professionnelle : robuste, interactive, évolutive, disponible, ouverte, toujours à jour, rentable, etc. Nous avons construit une solution SaaS dernier cri. Mais comme le conducteur n’a pas besoin de savoir comment fonctionne le moteur de sa voiture, l’investisseur n'a pas besoin de voir la technologie ou de comprendre l’informatique pour interroger ses données.


Se concentrer sur le secteur de l'investissement simplifie la tâche car nous n'essayons pas d'être tout pour tout le monde. Nous pouvons enrichir la solution de “savoirs métiers” pour rendre les choses plus intuitives pour l'utilisateur. Par exemple, nous pouvons utiliser des dates de transaction ou des dates comptables (généralement un ou deux jours plus tard) suivant que l’investisseur ait besoin d’une vue des ses risques ou de son bilan. La solution est adaptée au modèle mental de l’investisseur ; elle «parle» le même langage que lui, ce qui rend les choses beaucoup plus faciles.


En maintenant ainsi l’investisseur au centre de notre réflexion, les choses deviennent faciles : choisissez un portefeuille (ensemble de données de l’investisseur), choisissez l’indicateur que vous souhaitez (le calcul) et voilà ! Cette simplicité permet l'expérience d’autonomie à laquelle fait allusion notre slogan “leverage simplicity”.


J'ai récemment écrit sur les raisons pour lesquelles nous avons créé WHYO dans «Conscience versus Volatilité ?». J’ai décris ici l’expérience et l’autonomie que nous voulons offrir à l’investisseur au delà du simple outil de reporting. J’écrirai prochainement la manière dont de concevons cette expérience…

38 vues0 commentaire

 © 2019 WHYO